" Le moulage c’est facile, c’est le démoulage qui est compliqué !"

Autrement dit, en moulage il y a rarement une solution unique, mais il ne faut jamais perdre l'objectif qui est la duplication d'une pièce !

Et il vaut mieux perdre un peu de temps au départ, pour concevoir et réaliser son moule que passer des heures à retoucher l'épreuve !

Donc la définition d'un bon moule est: celui ou il y aura le moins de retouche sur l'épreuve qu'elle soit réalisée en cire, plâtre ou résine.

L'idéal est bien sur le moule chaussette qui porte bien son nom puisqu'on peut l'enlever comme une chaussette ! Pour ceux qui connaissent c’est la technique du Mako-moulage !

Mais il est assez rare que l'on puisse utiliser cette technique, donc il faut apprendre à réaliser des moules à pièces (qui s’assemblera comme un puzzle) et je vais donc vous parler de choses aussi curieuses que "plan de joint", "trou de coulée", "contre-dépouille".

Je suis navrée de la qualité de certaines photos, mais on ne pense pas forcément à amener son appareil et les mobiles n'ont pas toujours eus la définition d'image qu'ils ont maintenant.

Liens vers les différentes galeries du moulage statuaire :